Anon user
  • Statut de la mission: En cours
  • Bénévole: Clara

L'association


Arton3886
ATD Quart-Monde
Coopération

ATD Quart Monde travaille au quotidien avec les personnes en situation de pauvreté et a pour objectif de:

  • Favoriser l’accès à l’éducation et construire les savoirs avec l’intelligence de tous
  • Promouvoir une économie respectueuse des personnes et de la terre
  • Mobiliser pour les droits de l’homme et la paix
  • Ce projet de recherche qui est porté par trois partenaires (ATD Quart Monde, la Fédération des Services Sociaux, et moi-même en tant que chercheuse à l’UCL) se concentre sur le croisement des Savoirs. Croiser les savoirs c’est partager et confronter ce que l’on sait chacun pour construire ensemble. Cette méthode, développée dans les années 1990 par ATD Quart Monde permet de croiser les connaissances des personnes qui ont une expérience vécue de la pauvreté, des personnes engagées à leurs côtés, des professionnels et des chercheurs universitaires. Par le croisement de ces perspectives et savoirs très différents, nous pouvons apprendre les uns des autres, essayer d’obtenir une meilleure compréhension des causes et des conséquences de la pauvreté et construire ensemble des propositions novatrices et plus efficaces afin de mieux la combattre.

    Voir le site web de l'association.

    La mission


    Titre complet

    Aide ponctuelle pour la prise de notes lors d’ateliers participatifs pour un projet de recherche sur l’aide alimentaire.

    Contexte & objectifs

    Le nombre de personnes ayant recours à l’aide alimentaire augmente en Belgique et dans d’autres pays dits développés – alors que près d’un tiers de la nourriture destinée à la consommation humaine y est gaspillée. En parallèle aux distribution de colis, aux épiceries sociales ou aux restaurants sociaux qui mobilisent d’importantes ressources (humaines, financières, matérielles), on voit apparaître de nouvelles formes de partage alimentaire : des frigos de quartier, des tables d’hôtes, des initiatives citoyennes de récupération d’invendus,… Que font-elles différemment des « acteurs traditionnels » de l’aide alimentaire ? Est-ce qu’elles sont accessibles aux plus pauvres ? Une aide alimentaire respectueuse de la dignité des personnes est-elle possible ? Enfin, est-ce que l‘aide et le partage alimentaire contribuent à lutter contre la pauvreté et l‘exclusion sociale ?

    Ce projet de recherche, initié par ATD Quart Monde, l’UCL et la Fédération des Service Sociaux, cherche à examiner ces questions et à repenser le système d’aide alimentaire existant, en « croisant » les savoirs de chercheurs universitaires, personnes en situation de pauvreté, et praticiens du secteur de l’aide alimentaire.

    L’objectif de la mission est d’assister aux ateliers participatifs (le 19 janvier, le 16 février ou le 16 mars) entre 09h30 et 16h30 pour assurer la prise de notes lors des séances plénières. Cette mission est cruciale pour la réussite du projet, et la construction de la méthodologie pour les séances suivantes.

    Résultats attendus

    • Ecoute active
    • Retranscrire sur ordinateur rapidement et précisément